Quel oreiller vous convient le mieux ?

Vous le savez, une bonne literie est avant tout la combinaison de différents éléments conçus spécialement pour s’adapter les uns aux autres. C’est le cas du sommier, du matelas, mais aussi de l’oreiller. Et pourtant, c’est le plus souvent l’objet de confort auquel on pensera en dernier au moment de renouveler sa literie. Sachez qu’il existe un oreiller pour tout type de dormeur, particulièrement adapté à votre position de sommeil.

 

 

Vous dormez sur le côté

D’après les statistiques, il s’agirait de la position privilégiée par la majorité des individus (environ 68%). Dans une telle posture, l’oreiller est indispensable pour combler l’espace entre la nuque et le matelas. Son rôle est de maintenir l’alignement optimal de la tête et des vertèbres cervicales, afin de soulager le dos en lui permettant de conserver une position naturelle…et d’éviter un certain inconfort et d’inévitables douleurs sur le long terme.

Dans cette position, plus la largeur d’épaules est importante, plus l’oreiller devra être haut, afin de compenser cette différence de niveau. La hauteur de votre oreiller joue un rôle important également en fonction de la fermeté de votre matelas : plus votre matelas est ferme, moins votre corps s’enfoncera.

Dans ce cas, un oreiller ferme et à la forme adaptée tel que l’oreiller cervical est tout à fait indiqué.

 

Vous dormez sur le ventre

C’est une des positions de sommeil que votre kiné vous déconseillera le plus souvent, essentiellement à cause des tensions qu’elle induit sur les cervicales et les lombaires. A la longue, sans dispositif adapté, les douleurs sont inévitables.

L’oreiller conseillé dans ce cas devra être le moins haut et le plus souple possible, de manière à exercer le moins de contraintes possibles sur votre dos, permettant aux muscle de votre cou de se détendre correctement.

 

Vous dormez sur le dos

D’après certaines études, il s’agirait de la meilleure position pour obtenir un sommeil paisible. Les mouvements seraient moins fréquents, en partie grâce à une meilleure répartition du poids du corps. En conséquence, les tensions exercées sont moins importantes car le dos adopte une position plus naturelle.

Cette position demandera un oreiller de préférence ferme afin de soutenir la tête jusqu’aux épaules, et peu élevé pour favoriser l’alignement cervical. Un oreiller souple conviendra toutefois aux personnes rencontrant des soucis d’ordre respiratoire car il contribuera à une plus grande ouverture des voies aériennes.

 

 

Cette entrée a été publiée dans Choisir sa literie, Nos conseils, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.