Les cauchemars m’empêchent de bien dormir : que faire ?

Les cauchemars n’affectent pas que les enfants. En fait, bon nombre d’adultes sont affectés par de mauvais rêves à un tel point que ça devient quelque chose qui ressemble à un trouble du sommeil. Faire des cauchemars de manière récurrente ne signifie pas forcément que nous sommes affectés par une pathologie quelconque, mais c’est tout de même quelque chose qu’on peut prendre au sérieux, surtout si ça nous empêche de bien dormir.

Manger tôt pour bien dormir

Cela dit, il y a bel et bien des choses qu’on peut faire contre les mauvais rêves s’ils nous empêchent de dormir. Le surgissement de mauvais rêves est souvent quelque chose de spontané, mais on peut identifier des facteurs qui favorisent l’invasion de ces derniers dans le monde de notre sommeil. Par exemple, le fait de manger tard le soir avant d’aller faire dodo peut ouvrir un terrain pour accueillir des cauchemars. En mangeant tard, on active notre métabolisme qui va devoir digérer la nourriture consommée ce qui, par définition, enverra des signaux au cerveau.

Un bon lit pour bien dormir

Le fait d’arrêter de prendre certains médicaments ou encore, de prendre certains médicaments peut aussi être une cause à la chose. La prise d’antidépresseurs, par exemple, est souvent liée au surgissement de mauvais rêves. Discutez avec votre médecin si un changement de posologie coïncide avec l’avènement de mauvais rêves.

Le manque de sommeil et l’anxiété sont aussi des causes de mauvais rêves. Ironiquement, les mauvais rêves qui réveillent et qui empêchent de dormir sont une cause directe à encore plus de mauvais rêves et à des troubles du sommeil.

 

Cette entrée a été publiée dans Le sommeil, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.