Le fauteuil de massage : un concentré de technologie

Les fauteuils de massage ont aujourd’hui atteint un niveau de perfectionnement et d’efficacité qui en font l’appareil privilégié des personnes en quête de détente absolue. Les innovations technologiques ont véritablement révolutionné ces produits toujours plus complets en termes de fonctionnalités. Les tarifs autrefois prohibitifs ont par ailleurs diminué, permettant de démocratiser un appareil haut de gamme.

 

 

La technologie au service du bien-être

La plupart des fauteuils massant du marché proposent sensiblement les mêmes fonctions. De nombreux types de massage (shiatsu, tapping, pression, vibration, etc) et des programmes divers et variés capables de reproduire au mieux les gestes d’un praticien.

Pour y parvenir, des années d’innovation ont été nécessaires. En effet, les marques spécialisées n’ont eu de cesse de développer des technologies innovantes afin de rendre leurs fauteuils de massage uniques.

 

Des marques innovantes

C’est notamment le cas de Sanyo-Panasonic, constructeur reconnu depuis de nombreuses années dans ce domaine, avec sa fonction Zero Gravity : en fonction de votre poids et de votre morphologie, le fauteuil va s’incliner afin d’équilibrer au mieux votre corps et trouver la position la plus relaxante, exerçant le moins de tensions possibles, comme en « apesanteur ». Le massage prend alors une toute autre dimension.

La marque Tecnovita propose quant à elle la fonction Spinal adjustment, terme bien connu des chiropracteurs : des capteurs optiques détectent la position des épaules et la taille de l’utilisateur afin de réaliser un « massage 3D » sur mesure. Ce dispositif est présent notamment sur son modèle Milan M900.

Sur le même principe, le fabricant Beurer a mis au point sa fonction « Scan Corporel Automatique » qui, par l’intermédiaire de capteurs intégrés, permet de s’adapter parfaitement à votre morphologie et de vous procurer un massage optimal.

On retrouvera une fonction relativement similaire sur les modèles de la marque Sanyo-Panasonic sous l’appellation « Bodyscan », qui s’attardera particulièrement sur le massage des épaules. Mais le fabricant va plus loin, notamment sur son modèle DR6100, avec le capteur « Sensor 4 » : il s’agit d’un objet semblable à une souris d’ordinateur, sur lequel on pose l’index et le majeur. Celui-ci scanne les zones de tension et les rend visibles en rouge sur l’écran de commande en mesurant le rythme cardiaque et le taux de sudation. L’intensité du massage est alors adaptée selon vos besoins réels.

 

 

Cette entrée a été publiée dans Doreva, Nos conseils, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.