Du mal à se réveiller à l’arrivée de l’automne ?

A l’arrivée de l’automne, et plus encore avec la baisse des températures, force est de constater que le réveil paraît plus difficile. Le passage à l’heure d’hiver accentue encore cette impression, avec le changement de luminosité, mais aussi une inévitable modification de nos rythmes biologiques. Heureusement, des solutions existent.

 


Un réflexe d’hibernation ?

Au sortir de la belle saison, il faut progressivement s’habituer à la fin des longues journées d’été ensoleillées et se préparer au changement de saison qui, invariablement, modifie le rythme biologique. «Quand la lumière et la température baissent, nous avons tendance à dormir un peu plus longtemps, à manger plus et à vouloir rester au chaud», explique Olivier Pallanca, psychiatre et neurophysiologiste, spécialiste des pathologies du sommeil.

Nous ne sommes pas égaux face à ces changements. Certaines personnes vivent ce passage à l’automne avec davantage d’appréhensions, et des conséquences plus négatives sur le rythme de vie mais aussi le moral. D’après Olivier Pallanca, de nombreux phénomènes liés à cette période contribuent à « maintenir l’organisme dans un état de sous-stimulation ». La motivation matinale s’en trouve donc amoindrie. Et l’explication est simple, il s’agirait en effet d’un réflexe inné d’hibernation, tel que le connaissent de nombreux mammifères.

 

Comment faciliter le réveil ?

Une bonne nuit de sommeil dans une literie confortable est un bon postulat de départ. Pour les plus récalcitrants à s’extirper du cocon, le psychiatre Olivier Pallanca conseille trois solutions, dont la luminothérapie : « Elle permet de recréer dès le matin, les conditions qui nous stimulent l’été.», explique-t-il. Dans un deuxième temps, «se mettre en activité assez vite» est essentiel, avant d’enclencher le mécanisme d’effort qui évite de se rendormir. Enfin, il recommande de ne pas dormir dans une chambre trop froide. Le corps sera moins agressé au réveil et plus motivé à affronter le début de journée.

 

 

Cette entrée a été publiée dans Le sommeil, Nos conseils, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.