Bien choisir sa couette

L’univers de la literie offre aujourd’hui de nombreuses possibilités de moduler son confort. Chaque élément qui constitue une literie de qualité a bénéficié des progrès d’une industrie qui n’a eu de cesse d’innover ces dernières décennies. La couette n’a pas échappé à ce besoin d’évolution, permettant à tout dormeur de trouver celle qui lui convient le mieux.

 

 

Quelle couette pour quelle chaleur ?

Frileux ou non, tout le monde est susceptible de trouver la couette qui lui correspond. Les produits que l’on a tendance à classifier dans la catégorie « couettes chaudes » conviendront parfaitement aux personnes sensibles au froid, mais également pour les chambres peu chauffées dont la température moyenne sera inférieure à 18°C.

Les couettes dites « tempérées » sont davantage adaptées à une utilisation dans des chambres dont la température est comprise entre 18°C et 22°C. Elles ont l’avantage d’être polyvalentes en pouvant être utilisées toute l’année.

Quant aux couettes légères, ou « couettes d’été », elles sont idéales pour les personnes sensibles à la chaleur et les pièces chauffées à plus de 22°C.

Il existe également des couettes que l’on qualifie de « thermorégulatrices », permettant de s’adapter aux changements de température de la pièce et de votre corps. Leur composition faite de fibres synthétiques de haute qualité ainsi que leurs propriétés techniques innovantes en font un produit remarquable d’adaptabilité.

 

Garnissage naturel ou synthétique ?

La couette naturelle est réputée pour bien s’adapter aux cycles du sommeil. La couette garnie de plumes et duvet est en effet capable de conserver de manière remarquable la chaleur quand la température du corps diminue (notamment pendant la phase de sommeil profond). Quand la température corporelle augmente (c’est le cas notamment pendant la phase de sommeil paradoxal), la couette naturelle s’adapte en favorisant la régulation de la température, grâce aux propriétés thermiques du duvet.

La couette synthétique, qui a vu le jour tout d’abord pour proposer une alternative aux allergiques aux acariens, mais également pour des raisons économiques, propose d’autres avantages. Elle a par exemple pour propriété de conserver une chaleur constante, ce qui la rend moins adaptable aux cycles du sommeil. Cela est néanmoins compensé par sa conception, le piquage carreau traditionnel, qui permet l’évacuation d’excédent thermique généré par le corps. On peut également lui concéder une plus grande résistance à l’humidité et aux moisissures.

 

 

Cette entrée a été publiée dans Choisir sa literie, Nos conseils, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.